contact

Dites moi bonjour !

anne.aittouati@gmail.com

12 thoughts on “contact

  1. Bien l’bonjour !
    N’hésite pas à nous faire découvrir à travers ton blog plein de p’tits tips et de bons réflexes à acquérir au quotidien et… à venir t’entraîner dans notre contrée…
    Apprenons à bien cultiver notre jardin ! 😉
    BizZz aromatique

  2. Bonjour,je vous découvre sur Instagram, passionnée par votre travail passion, peut on.s abonner a votre newsletter?? Je n ai pas trouvé comment faire.
    Merci pour le partage de vos connaissances, et vos photos.

    Sybille

    1. Bonjour Sybille, Merci de l’intérêt que tu portes à mon travail 😀
      Je n’ai pas de newsletter 🙁 Le mieux est de me suivre sur Instagram comme tu le fais déjà et aussi d’enregistrer le flux RSS de mon blog.

  3. Alors j’adore ton blog mais certainement dû à mon grand âge je ne sais pas ce qu’est un flux RSS et encore moins comment on s’enregistre ! J’espère que tu es bien rentrée, bise Céline
    PS : je ne suis pas encore allée voir si j’avais encore des graines de Sichuan…. 😉

  4. Bonjour, j’ai vu que vous suiviez la formation herboriste de l École de Lyon. Je la fais également et j’avais quelques interrogations. Vous arrivez visiblement bien a jongler entre votre activité professionnelle qu’on doit vous prendre beaucoup de temps et les cours. De ce fait je voulais savoir combien de temps, d heure vous arrivez à consacrer aux cours par semaines? Aviez vous des connaissances avant d attaquer l école ? Je suis en troisième année et j’ai l impression de ne rien retenir et de ne pas consacrer assez de temps à mes cours . Il faut dire que pour la majeure partie des modules je les ai fait en m aidant des cours ce pourquoi j’ai de bonnes notes. J aimerai vraiement me reconvertir dans l avenir et travailler avec. nos amies les plantes. Merci par avance pour vos réponses et vos conseils. Cordialement

    1. Bonjour Rachel,
      Et non malheureusement je ne consacre pas autant de temps que je voudrais aux cours de l’ELPM. La première année, j’ai pu être assidue sur les révisions jusqu’en janvier à peu près ensuite je me suis installée en agriculture et je n’ai pu me mettre aux révisions que l’été. Je consacrais 1h/jour puis de plus en plus à l’approche des contrôles. En deuxième année, j’ai été encore moins assidue sur la relecture des cours, toujours très occupée avec ma ferme. C’est donc l’été encore que j’ai pris du temps pour réviser. La troisième année a été la pire côté assiduité car je n’ai même pas pu allée à certains cours pendant l’année, j’ai raté les cours de janvier à mai, je suis toujours allée par contre aux week end botanique. J’ai révisé comme j’ai pu cet été mais voilà cela n’a pas suffit d’autant que la troisième année est de loin la plus complexe. Je dois donc allée en rattrapage pour l’écologie et la chimie verte. J’ai bien réussi le reste par ailleurs. Je prépare maintenant le Grand Oral et je m’aperçois que je sais beaucoup de choses en fait, il faut se faire confiance maintenant et se lancer.
      Je n’avais aucune connaissance médicinale et botanique avant d’attaquer l’ELPM.
      Je considère la pratique herboriste comme un apprentissage d’une vie. L’école n’est là que pour nous faire avancer plus vite que si on devait tout lire seules dans notre coin les innombrables références qu’il existe. Si tu souhaite travailler avec les plantes, commence à faire tes préparations, à cueillir etc. Tu feras des erreurs mais c’est la pratique qui te fera le mieux t’imprégner de la richesse de la connaissance des plantes médicinales <3

  5. Bonjour Anne.
    Je découvre votre blog au détour d’une recherche sur une recette de tisane au Géranium Rosat.
    Quelle chance vous avez (je vous envie un peu) et quel courage!
    Merci pour ce que vous partagez.

    1. Bonjour Cyrienne,
      Merci de ton passage par ici, je ne suis pas très présente sur mon blog depuis des mois…Beaucoup d’occupation à la ferme 🙂
      Oui j’ai la chance de travailler avec les plantes et d’en faire mon métier <3

  6. Merci pour votre réponse ;-)et bonne chance pour le grand oral. Effectivement, je pense que le maître mot et se faire confiance ce que j’ai d’un mal à faire mais je travaille la dessus et surtout de commencer à faire préparation et cueillettes seule et d apprendre sur le terrain. Il faut que j’y consacre du temps. La pratique est tellement importante!! J espère un jour vivre par et avec nos amies les plantes. Merci encore bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *